4.10.09

Fashion Week 4 - Backstage

-
-
-
-
-












Well, visiting the backstage is not so interesting...













The only things you see are ankles and knees.















You're right, they're very tall those bitchy models.












But look up ! What do you see, Rhonda ?













Look very carefully, that's very inspiring for shaving...













brazilian shapes, stamp shape, triangle shape,













square shape, bat shape, apple shape, eagle shape, heart shape and strip off...













That is fashion too.
-
-
-

-
-

27 commentaires:

WJ a dit…

Haha, this one is too cute!...'that is fashion too'!

Gabrielle a dit…

Paulette, personnalité affirmée personnifiée.

daisychain a dit…

hilarious!

dapper kid a dit…

Hahaha, that is brilliant!! Models really do seem to be getting taller and taller these days, which is scary because they are getting younger too. Hope you're having a fabulous weekend :)

Keith a dit…

Hello there. Great post as usual. I really do enjoying seeing what you will post next. I hope you've had a wonderful weekend. Take care. Have a fantastic week ahead. Cheers!

Eclair Au Chocolat a dit…

LOL!!!

la flore et la faune . com a dit…

WJ, one of the great Paulette's motto

Gabrielle, bien dit, à graver sur la statue de Paulette au parc Labouré

daisychain, that's good

dapper kid, I'm glad you like it. You're right about models. Soon we gonna see 10 years old 2m46 girls. wow.

Keith, that's a great thing to say, hope you'll not be disappointed one day ! Had a great week end in a chilly Paris, thanks. Nice sunday night to you.

Eclair au chocolat, welcome on board.

The Photodiarist a dit…

That was a HUGE Laugh out Loud moment. HUGE. You have the best sense of humor. Damn good.

E a dit…

I'm DYING! This might be my favorite thus far.

Mai-Lan a dit…

hi hi hi (commentaire pourri mais commentaire quand même ;)

la flore et la faune . com a dit…

Dear Photodiarist, great, that's good for health. You know, with Paulette I could do anything.

E, well, thanks, I like that one very much too.

Chère Mai-Lan, tu pourrais juste écrire hi hi hi que ce serait un commentaire génial.

stellawantstodie a dit…

hahaha, fantastic!!!

Sophie, the Barton Girl a dit…

Hahaha! Là aussi y'a des remugles d'expérience perso, Florus. Et ma question est donc la suivante: c'est le backstage que tu connais à fond ou bien est-ce le dessous de jupe des mannequins qui n'a plus de secret pour toi?

Cécile a dit…

ah ! Sophie, tu me voles ma question. (A croire que notre faune natinal a été l'assistant d'Helmut Newton tant il a l'air de s'y connaître en épilation "ticket de métro ou autres)

bon ...
me voici donc dans l'obligation de trouver autre chose à dire eeeuuh ... alors voilà (c'est une histoire haletante et trépidante, comme vous allez vite le voir ...)
Elle est dans l'esprit de cette série de dessins et de la précédente (une tansition en quelque sorte) :
Un jour d'été caniculaire (plus de 30°) de je ne sais plus quand, le métro était étouffant et cahotait ; oppressée, je me suis échappée de la rame à Alma-Marceau.
J'ai remonté à pieds l'avenue Montaigne. Devant le magasin Chanel, j'ai vu un attroupement qui avait quelque chose d' "anormal". Mais je ne parvenais pas à déceler la cause de cette impression d'anormalité. Une voiture clinquante années 50. Des photographes qui me semblaient bien petits. De vraies demies-portions, pour tout dire ... Une soeur de madame de Fontenay coiffée d'un chignon et serrée à s'étouffer dans un tailleur strict semblait régner d'une main de fer sur ce petit monde. petit, petit,, décidément, tout me semblait petit : la voiture, les passants, les photographes affairés, moi. Jusqu'à ce que ce que je lève la tête et vois enfin ce que je n'avais pas vu : trois immenses femmes (une brune, une blonde, une rousse) à l'air atrocement morose, lourdement maquillées et habillées comme en hiver (épais manteaux, pantalons, pulls à col roulé, écharpe de fourrure pour l'un d'entre elles). Je leur arrivais aux coudes. De vrais monstres (j'ai pensé aux foire de jadis où étaient exhibés des phénomènes) mais qui en imposaient (elles étaient hors du monde).
Plus loin, s'agglutinait un groupe de clones replets de Paris Hilton, en robes cocktail identiques (une autre espèce de monstres)et poussant, sans arrêt, des petits cris surexcités et ridicules de pintades.
Plus loin encore, un énorme panier rempli de sandwichs très appétissants, j'avais un peu faim, je suis gourmande, j'étais petite, invisible, sans saveur, sans odeur : j'en ai volé deux. Ils étaient très bons.
Moralité : il ne faut pas se laisser décontenancer par ce genre de spectacle dont on nous fait tout un tintinmarre dans Elle, Vogue et tout non, il faut savoir ne pas refuser les bras que la "nature" nous tend, certains jour.

Cécile. a dit…

> faune national et non "faune natinal"
sinon, oui, je sais, à cause de moi, ce jour-là,l'un des membres de l'équipe participant à cette séance de photos de mode n'a pas mangé à sa faim ... (et c'est mal)
mais alors qu'est-ce que je m'en fous ...

Céline Ellena a dit…

Finalement on en fait tout un plat, mais ces filles sont des filles comme toutes les filles. A part des spaghettis n°12 pas cuit en guise de jambes...
J'en profite pour ajouter que j'ai adoré la série précedente, biscotte/Nutella.
Miam!

la flore et la faune . com a dit…

Stella, thanks, and stop wanting to die, please ;)

Sophie, "remugle" ;)
c'est pas très gentil pour nos amies les modèles, ça, qu'en dis-tu, Céline, nez grand reporter ? Quant à la pilosité des tops, je citerais juste une prise de vue avec cette coquine de Kate M. qui se goinfrait de cacahuètes et qui n'arrêtait pas de se passer les doigts tout gras dans les cheveux, au grand désespoir de sa coiffeuse qui se frappait la tête contre les murs.

Cécile, fantastique petite nouvelle, on se croirait dans un Fellini. Tu as raison sur la monstruosité, des êtres surdimensionnés étranges, comme d'une espèce à part. J'espère juste que "la soeur de madame de Fontenay coiffée d'un chignon et serrée à s'étouffer dans un tailleur strict" n'était pas Paulette. J'aime beaucoup les clones replets de Paris H. ainsi que ta "cueillette" dans cette faune... Tant que c'était pas des macarons.

Céline, tout un plat de spaghettis, moi j'aime bien. A part ça, c'est l'unanimité pour le Nutella, je vois. C'est du joli.

Cécile a dit…

Spaghettis alignés ce matin, au bord du trottoir et attendant que le feu passe au rouge (ou comment le jeu mathématiques des probabilités s'invite en pleine rue)
- une fille longiligne châtain, en robe courte gris perle, collants noirs et chaussures fines noires
- une fille longiligne brune en robe courte noire, collants gris perle et chaussures fines noires
- une fille longiligne blonde en robe courte noire, collants noirs et chaussures fines gris perle
(tant pis pour l'appareil-photos-cheese-le-petit-oiseau-va-sortir qui n'était pas au R-V)

camille a dit…

héhéhé (commentaire pourri de fan pressée)

greta g a dit…

batman shape ? mais dis-donc, tu me donnes des idées...

la flore et la faune . com a dit…

Cécile, joli tableau. Tu es prête pour ouvrir un fashion blog. ;

Camille, huhu, réponse pressée d'un fan pourri.

greta g, on veut des photos.

rika a dit…

wowww.. that is a really cute post ! :DD

i admire youuuu. hope you can sketch me sometimes xDD

issa a dit…

LOL. love it.

Cécile a dit…

Sur la blogosphère j'ai échangé avec un homme qui avait voyagé dans l'Est de la France en compagnie de P.P. Pasolini, avec un autre qui avait interviewé Marguerite Duras au coeur de la nuit, avec un autre qui va d'artiste contemporain en artiste contemporain et maintenant je discute ici avec un autre encore, qui a vu Kate Moss se fourrer la bouche et le nez de cacahouètes ...
mais quel univers de sur-priiiiseS et de fo-lll-iiiieS ... ;-)

Cécile a dit…

PS : I hope you'll NEVER sketch me sometimes. it must be a totally scarry experience ... (et de toutes les façons, aujourd'hui, mon nombril, s'il est très propore, n'est pas très très bien repassé)

la flore et la faune . com a dit…

rika, thanks, welcome on board.

issa, LUL !

Cécile, Pasolini, euh, le pâtissier des stars ?
Quant à Duras, je lui ai rendu hommage au printemps dernier, en sirotant sous la pluie une bouteille de Chablis sur la plage devant les Roches noires.
Ne me parle jamais de nombril.

andrea a dit…

I have just found your blog, this is FUN!