21.12.10

Psychanalyse des contes de fées - Xmas tale version 1

-
-- Salut mon gros, j't'ai fait v'nir paske y en a une qui
commence à me les briser menu soit-disant que sa beauté
surpasse la mienne la salope.
- Hello buddy. You have a mission : you must kill
this girl.


- Ah ouiche ? Palsembleu j'aimerais bien voir cela, ô ma Reine.
- What girl ?




- Ouais ben pas de trop près mon vieux, j'connais tes appétits sexuels.
Alors tu vas lui faire bouffer ce macaron fourré à ma potion magique
et basta, et pis tank t'y es, tu fous tous les princes du royaume en tôle
pour pas qu'y en ait un qui s'avise d'lui rouler une balloche.
- My mirror pretends she's more beautiful than me. I can't stand it.
So make her eat this poisoned macaron.


*



- Hello, darling.
Tu goûterais pas un peu à mon macaron fourré ?
- Hi beauty. Don't you want to taste my macaron ?


- Un macaron ? Mais c'est total XXème siècle, les macarons !
- Macaron are SO has been ! SO XXth century !



- Ah ouais. Bon ben alors on fait quoi avec ce macaron empoisonné ?
- Really ? So what do we do with this poisoned macaron ?



- On le file aux 7 nains ?
- Give it to the 7 dwarfs ?




- Ok.



- Et si, maintenant, nous niquions, gentil damoiseau ?
- Let's screw now, gentle prince ?
-
-
-

2 commentaires:

Café Naïveté a dit…

A modern Snow White, a.k.a Lolita... you french, know this phenomen well! (Gilberte.. Brigitte.. and here my culture of famous french femme fatals stops:) )

Davidikus a dit…

Comme dirait Daniel Morin, elle s'appelle Tatiana, la blondasse ?

Ceci dit, les Ispahan & les macarons, c'est toujours délicieux.

http://davidikus.blogspot.com/