11.4.10

Moi, ce que je regarde en premier...

-
-
-


What I look first in a woman's tits are the eyes.
-
-





-


35 commentaires:

Clair de Plume a dit…

LES yeux ? Normalement, il n'y en a qu'un...

deep_in_vogue a dit…

Hahah, it's always the eyes

lavieenrougearcenciel.com a dit…

Cette phrase est SPLENDIDE (en Plus d'être criante de vérité)

houhou a dit…

C'est pour ça que je change de lunettes et que je porte une culotte sur la tête.

Cécile a dit…

ah non, ce que je regarde en premier chez une femme c'est son mari ...
Mais nooon, j'rigole.
Je sais pas, moi, je regarde homme et femme : allure, visage, yeux, bouche, nez, jambes, cerveau ... Au spectacle de la vie, de toutes les façons, je regarde tout ... je tente de n'en perdre aucune miette. Tout est drôle, navrant, attristant, poétique, drôle, agaçant.

la flore et la faune . com a dit…

Clair de Plume, ben c'est frais ça... et de la part d'un pseudo aussi joli...

Div, yes, always, of course because they are so the windows of the soul. C'est pour ça.

lavie... splendide et criante, tant mieux je me suis pas tapé 3 h de hachures à la con pour rien.

houhou, sage initiative. Là, tu vraiment sûre d'être tranquille sur la direction des regards. MAis attention au sartorialist !

Cécile, bravo pour cette tentative de tout voir. Quel œil musclé !

camille a dit…

je suis super d'accord avec lavieenrouge. Je suis toujours très amusée de voir les mecs se retourner sur les filles dans la rue, même pas discrets ! alors que nous on est beaucoup plus fines (hypocrites ?) dans notre façon de regarder. Bon, sauf que nous on est moins dans le détail, et plus dans l'allure générale, ce qui nous dispense de nous attarder sur ces détails justement ... enfin je crois (ça ne me viendrai pas à l'idée de regarder le cul d'un homme dans la rue ! héhé).

Cette phrase est très drôle !

camille a dit…

bon, mon commentaire précédent est bourré de fautes ! désolée !
c'est le thème ... je m'emballe !

la flore et la faune . com a dit…

bourré de fautes n'exagérons rien. Et puis le clavier peut être traître. L'allure générale ? Mais bien sûr. Et puis qui a parlé de détail ? C'est pas un peu réducteur "détail" ?

chichichic a dit…

love your illustrations! beautiful and cheeky!

xo

justyna

Sutton a dit…

a great laugh, as usual!

Emily a dit…

Je pratique mon français quand je lis ton blog. J'aime ton blog!

Emily

http://stylishdistractions.blogspot.com/

E a dit…

Aw, that's just sweet!

Cécile a dit…

En tout cas, ceux que je ne peux pas sentir et dont je me méfie comme de la peste, sont ces hommes qui dévorent les femmes d'un regard concupiscent sans gêne, incontrôlable, baveux et souvent très malsain. J'en ai vu un, hier, dans le métro. La jeune femme blonde à visage fin assise en face de lui a fait preuve d'un calme et d'une patience méritoires (à moins qu'elle n'ait pas remarqué son sale manège voyeur). Je repère assez vite ces saloperies graisseuses.

Davidikus a dit…

Très drôle !

Ps. Tits, ce sont les seins en anglais...

Davidikus a dit…

PPS.

"alors que nous on est beaucoup plus fines (hypocrites ?) dans notre façon de regarder"

Euh, non ! Les femmes se croient plus fines, mais le sont rarement, quand il s'agit de regarder un homme. Surtout quand elles sont à deux (ou plus) et qu'elles gloussent pendant des heures.

Scène à la terrasse d'un café, l'autre jour :

Fille 1 : "Tu crois qu'il nous a remarqué ?"

Fille 2 : "Je ne crois pas, on a été discrète."

Garçon : "Ca fait une heure que vous gloussez en me regardant... C'est pas ça, être discret."

A la décharge des deux demoiselles, elles étaient à Londres et ne s'attendaient sans doute pas à ce que le jeune homme parle français et comprenne tous leurs nombreux propos sur sa braguette et la taille (supposée mais visible) de ce qu'elle devait cacher.

Cécile a dit…

ah là, y'en a un qui vient tout juste de sortir du bureau : un laveur de vitres en jean bleu et t-shirt blanc ressemblant à Paul Newman (jeune).
et ... je ne crois pas du tout avoir été discrète (ce qui donne raison à davidikus). Mais euh ... hum ! ... C'est qu'un sosie de Paul Newman, ça ne court pas les rues tout de même !! (Un petit peu jeune, quand même ... )

la flore et la faune . com a dit…

chichichic, cheeky ? n'exagère pas, quand même, welcome on board, dear.

Sutton, pas mal la frange. And thank you for laughing, darling.

Emily, merci, tu as raison, ici c'est la méthode number one int the world pour pratiquer le français.

E, sweet is definitly the word, honey.

Cécile, le métro est une carotte d'humanité toujours terrible à analyser, une comédie humaine dans en sous-sol.

Davidikus, oui, je me suis dit à l'intuite qu'en anglais ça marchait mieux avec tits...

Davidikus&Cécile, merci pour ces anecdotes pornochic qui en disent long.

Davidikus a dit…

"(Un petit peu jeune, quand même...)"

Les Cougars* en ce moment, c'est tout ce qu'il y a de plus "in" en Angleterre. En plus, les Cougars, c'est certainement la Faune !

*Apparemment, des femmes qui dévorent des hommes plus jeunes - on ne parle pas de prêtres irlandais, ceci dit : ces hommes sont tous majeurs.

"Davidikus&Cécile, merci pour ces anecdotes pornochic qui en disent long."

Il faut libérer les femmes ! Les hommes sont des objets sexuels comme les autres.

Cécile a dit…

J'aime assez pas mal bien Paul Newman.
Je n'ai jamais été spécialement attirée par les hommes bien plus jeunes que moi. Non, franchement, rarement ... ça me met même plutôt mal à l'aise. et pire encore quand un homme très jeune prend l'initiative de me draguer (je ris jaune et j'ai envie de prendre les jambes à mon cou)(ces visages lisses, mon dieu)...
Mon amoureux n'est pas exactement vieux, ni exactement jeune. Mais il a des rides, ce qui le rend très séduisant à mes yeux. :-)

Annie Spandex a dit…

I've been feeling French lately. ;) xoxx

la flore et la faune . com a dit…

Davidikus, du coup, je me demande si Paulette se dirait cougar elle-même.

Cécile, attention, nous sommes dans les dernières générations d'humain à connaître les rides ! Profitons-en !

Annie Spandex Youyou, feeling French is such a wonderful feeling, dear.

Christine a dit…

voir son cul dans les yeux d'un homme, c'est comme entendre un miroir dire "tu es la plus belle"...

Cécile a dit…

mon faune,
c'est à dire que chat échaudé craint l'eau froide ... J'ai vécu un jour une drôle d'expérience avec de jeunes personnes (oui ... euh ... mais attends, laisse-moi le temps de t'expliquer avant de te faire des idées mal placées)(mais arrête ! ... bon ? hé ? je peux continuer ?)
Je remontais la rue de R. sans faire très attention à un groupe d'adolescents (filles et garçons de 16 ou 17 ans) qui descendaient en sens inverse. L'un des garçons sort du groupe, sans prévenir, vient à ma rencontre en ouvrant théâtralement les bras, en tombant presque à genoux et en criant : "ah comme vous êtes belle !! belle ! Belle ! Bêêêêêlle" Ces compagnons se regardent pour un tier hilare (aah l'humour potache), un tiers amusé, un tiers consterné. L'un d'entre eux le rattrape et lui glisse (assez fort) : "mais t'es fou. Et puis c'est une "vieille" !" L'effronté rétorque : "oui mais quelle vieille ! ... Elle est très bien ... Tu n'y connais rien aux femmes". Ne sachant sur quel pied dansé et comment le prendre, je me suis échappée à pas menus, rapides et serrés ... ...

Cécile a dit…

Pendant un temps, je tenais une espèce de chronique écrite de toutes mes "aventures" (ou moins cocasses) parisiennes. Pour ne pas les oublier tant certaines cocasses. Paris, ses rues, son métro, ses bus favorisent ce genre d'histoires.

greta g a dit…

@Cécile, tu devrais ouvrir ton propre blog, avec des compte-renuds culturels et tes anecdotes persos ce serait un bon mix !

la flore et la faune . com a dit…

Christine, magnifique sentence, à graver au fronton. Superbe.

Cécile, il s'en passe de belles dans cette rue de R.

greta g, tu n'es pas la première à suggérer d'ouvrir un blog à Cécile, mais elle résiste!

Cécile a dit…

@mon faune
si tu savais comme la rue de R. étaient propices à bien des aventures saugrenues !

@greta
J'y ai réfléchi.
Je sais maintenant comment je le structurerai et comment je m'y laiserai aller (je crois même avoir trouvé son nom). Début 2010, j'étais même à deux doigt de valider une création. Mais à ce meoment-là, j'avais à l'esprit des billets qui nécessitaient rigueur et recherches et j'ai donc abandonner ce projet. et puis j'aime tellement, papillonner et butiner sur diffférents blogs, en fonction des jours et de mon humeur ... que ... un jour ici, un jour ailleurs.
Ce que j'aime : c'est être indépendante, faire des rencontres et dialoguer.

The Photodiarist a dit…

Oh my. I burst out laughing at this one. You are a funny guy.

Scratch a dit…

Cet humour ... à mourir de rire pardi.
Et en plus je meurs d'envie d'en voir plus. Comment rester en vie devant cette page ?

Quoi qu'il en soit chapeau bas l'artiste. & Bonne continuation.

paulinka a dit…

quelle salve impressionnante de commentaires. Ô sujet éternel que les hommes matant le cul des femmes !
Moi je ne sais jamais si ça me vexe ou si ça me flatte.

la flore et la faune . com a dit…

Cécile, tu as donc un carnet consacré à la rue de R....

The Photodiarist, not at all. Only my drawings are.

Scratch, bouge pas, je t'envoie le service de réanimation. Merci et welcome on board.

Paulinka, oui, ici on parle de sujets éternels, chic et poétique. Mais si tu sais, en fait.

Cécile a dit…

@mon cher faune
Je possède actuellement 10 pages d'histoires de rues et un fatras énorme et informe (très intime) d'où il faudrait que j'extirpe les histoires de la rue de R... et d'autres rues (choses vues, choses entendues) pour les amalgamer aux 10 pages. (un long travail de recension)

Nadège a dit…

"Œil pour œil...", ça ne rigole pas !!!

la flore et la faune . com a dit…

Nadège, le talion c'est sévère, par définition.