21.10.11

Interview exclusive de Diane Krill, créatrice de OpenLife


Comment vous est venue l'idée ?

Je me suis inspirée de deux citations très fortes, très visionnaires : « La vie privée, c’est ringard », de Zuckerberg, fondateur de Facebook. Et puis « La notion d’état-civil fondé sur la naissance, la famille, le nom, c’est dépassé. Il faut réinventer son état-civil par affinités, par communautés. » de Larry Page, co-fondateur de Google.

Vous pensez qu'il manquait donc un nouveau réseau qui aille au bout de la logique ? 

Bien sûr. Il manque un réseau qui aille vraiment au bout de la transparence, du temps réel et de la proximité que permet internet. Un réseau qui abolisse enfin les vieilles notions de vie privée et d’inimité. Un réseau où tout doit se voir, sans aucune possibilité de camouflage ou de gestion des informations personnelles. Ce réseau débarque en France. C’est OpenLife. Je suis très fière de l'avoir créé, avec Tom, mon mari et associé.
 

Quelles sont les règles d'inscriptions ?

Quand vous vous inscrivez sur OpenLife, vous devez fournir tous les détails de votre identité : nom, prénom, date et lieu de naissance, n° de téléphone, idem pour vos parents et vos frères et sœurs, amis, relations passées et bien sûr vos ex.
Des photos de vous dont une sans vêtement ou à la rigueur en maillot de bain. Tous vos goûts, désirs, frustrations. Vos préférences sexuelles détaillées, alimentaires, culturelles...

Comment communique-t-on sur votre réseau ?

Quand vous communiquez sur OpenLife, vous devez écrire un message par jour sous peine d’être radié. Vous êtes bien sûr géolocalisé dans la réalité et sur le net. Tous vos contacts savent en temps réel où vous vous trouvez et sur quels sites vous surfez. Toutes vos opérations sur le net sont transparentes : achats, tchat, mails… Votre webcam doit être connectée 24 / 24h sous peine de radiation.

D'autres précisions ?

Quand vous faites partie de OpenLife, vous abandonnez au réseau tous les droits sur vos photos, vos écrits, vos dessins. Et ce à vie, sur tous les supports existants ou à venir. OpenLife est 100 % visible par tous les internautes. Aucune restriction possible. Anyway, si vous n'avez rien à vous reprocher, vous n'avez rien à cacher.

Merci. Avez-vous déjà beaucoup d'inscrits ?

Top secret ;)

4 commentaires:

Séverine a dit…

on a droit à un cd compil de tout ça pour l'offrir à ses petits enfants plus tard ? (enfin plusieurs cd j'imagine)

camille l. a dit…

horreur!
mais j'ai envie de dire, on n'en est pas très loin ...

christine a dit…

Cette dame a un nom de plancton, ça fout la trouille...

la flore et la faune . com a dit…

Séverine, pas besoin, tout reste en ligne pour l'éternité.

Camille, comment peux-tu dire ça !?

Christine, oui, et c'est peut-être le plus atroce de cette histoire.