26.10.11

Des villes dorées

- Tu viens au lit, chéri ?











- Si je viens au lit, nous allons nous embrasser, nous caresser, faire l'amour, ça va être un moment fabuleux,
tu vas encore voir des villes dorées sous tes paupières au plus fort de ton plaisir. 
Et puis ensuite ?

Soit nous parlerons un peu, soit nous dormirons. Et puis nous nous lèverons. 

Et un jour, dans quelques semaines, mois ou années nous nous rendrons compte que nous n'avons rien à faire ensemble. Que finalement nous ne nous sommes jamais vraiment connus. Que nous devons prendre un peu de temps pour faire le point. Que nous serons soulagés de ne plus voir nos gueules au réveil. 

Alors à quoi bon. A quoi bon se retrouver dans ce lit, ce soir ?
Je vais plutôt me faire un ciné, je crois, j'ai plein de films en retard sur ma carte illimitée.

8 commentaires:

Sasha a dit…

C'est quand même assez génial tes histoires et tes dessins. Jolis tétons.

naooooon ? a dit…

c'est un peu un remake de "comme d'habitude" "my way" soit chanté par Cloclo François, soit par Franky Sinatra, (version au choix rapport à ce que vous aimez)

Séverine a dit…

'une' vs 'illimité', c'est ça ?

Davidikus a dit…

Cette histoire m'est arrivée il y a trois jours. Galère. Mais drôle. Avec le recul.

http://davidikus.blogspot.com/
http://www.davidranc.com

Strippy / paulinka a dit…

roo la pauvre, quand même.

la flore et la faune . com a dit…

Sasha, merci du compliment, je transmettrai

naooon, je remixe les deux

Séverine, ah oui ? je n'avais pas vu ça, donc bravo, tabernacle.

Davidikus, oui, le recul commence à 3 jours, c'est bien vu.

Strippy, on ne connaît pas la fin de l'histoire...

soledad a dit…

excellent

la flore et la faune . com a dit…

Soledad, merci. Dis donc ça fait un bail qu'on ne s'est pas croisés par hasard !