24.3.11

FB et la terrine de chevreuil aux pistaches

L'homme au digestif,
bic bleu sur papier machine


J'ai longtemps hésité à revenir m'occuper de ce blog. Mais les milliers de connexions quotidiennes (avis aux annonceurs, il n'y aura jamais aucune pub ici) et vos messages encourageants et parfois désespérés m'ont encouragé à m'y remettre.
Si j'avais arrêté, c'est que le monde m'a semblé plus absurde que mes dessins. Donc pourquoi recréer ce qui existe en mieux. Bon je vais pas refaire un débat pascalien sur l'art et la nature et pourquoi faudrait-y pas admirer ses originaux.

Hier soir j'ai entendu une émission sur FB.
Et là on ne déconne plus. Les perspectives sont vertigineuses.
3 choses retenues.

1, certains parents mettent leurs bébés sur FB dès leur naissance. Des photos d'enfance que jamais personne ne pourra effacer. Faut donc bien les choisir. Mais comme dit le gentil fondateur de FB, "la vie privée c'est ringard".

2, tout ce qu'une personne poste sur FB appartient à FB, selon la loi américaine en vigueur. Donc les données sont conservées même après la mort de la personne. Faut donc bien les choisir.

3, les photos, dialogues et données diverses postées sur FB crament une réputation en 7 ans environ. C'est-à-dire que ces données freinent ou empêchent certaines choses de la vie (affective, professionnelle...). On conseille donc (on = le gentil fondateur de Google) de changer d'identité tous les 7 ans. De considérer que l'état-civil à l'ancienne, dû à la famille, la naissance, c'est con. Que l'état-civil, c'est la liberté de chacun. Faut donc bien le choisir.

Sinon, le matin, j'aime bien manger des salades de fruit à base d'ananas surgelé non décongelé et de terrine de chevreuil aux pistaches de chez Bajon.

3 commentaires:

Séverine a dit…

mmh.. recréer pour comprendre, apprendre, s'approprier, dénoncer, jouer, s'éloigner, s'approcher ?...

j'ai pas de FB, c'est grave ?

sinon, original ton déjeuner :)

Christine a dit…

Le problème avec le réel, c'est qu'on le prend au 1er degré dans la face.
L'absurde au 2nd degré, ça fait moins mal, et même ça fait du bien...

charlotte gastaut a dit…

J'aime te lire.