19.6.13

Qu'avons-nous bu hier au Curio Parlor ?


- le 1er ??
- ensuite, le nouveau San Benedetto et l'autre ?
- ensuite, un vieux rectangle pour moi, et pour toi ?
- et enfin un old fashioned pour moi, et pour toi ?





- Le 1er : un nom de consonnance japonaise non ?
- L'autre ne m'a pas trop marqué par contre que je peux te donner la recette du San Benedetto 
- Une Sazerac il me semble non ?
- J'avais oublié que tu avais pris un old Fashioned, un dry martini twisté ? J'ai surtout le souvenir que mon premier drink était à base d'un Old Tom Gin et bien trop sucré.





1) Gus Anos
2) Tatsuhito Smash
3 ) toujours Sazerac
4) Martinez





1/ Prescription, Ballroom, ECC à Londres, NYC, depuis 2 jours Ibiza et bientôt Mexico !!!
2/ The Windows bar
3 / Congratulations !
4 / Presque...un raton laveur
 



Deux Japonaises décolletées, yeux aux millions de cil, franges laquées, commandent deux Manhattan. Elles se montrent réciproquement, en secret, le contenu de leur sac à main. Plutôt des minaudières, serties de perles et de trucs qui brillent. Elles regardent le renard au nœud pap, figé au-dessus de ses bouteilles, comme Deyrollisé dans les vapeurs de Nikka. Elles le regardent vaguement, comme elles regardent le décor, les alcôves aux rideaux sur tringles. Et soudain elles repèrent un détail de l'animal qui les étonne. Elles prennent des photos, discutent entre elles avec vivacité.

Un couple s'est installé sur les petits tabourets derrière nous. Le garçon, raie sur le côté, chemise à rayures, lunettes rondes, lève la main très haut pour commander. Un barman va lui expliquer la carte. La fille fronce le nez. Finalement, le barman propose de faire deux cocktails sur mesure, à la tête du client. La fille joint les mains et applaudit trois petites fois, le garçon commande une coupe de champagne. 

Un jeune homme, en tshirt lâche et orné de trous, aux tempes rases et aux cheveux bouclés sur le dessus, sacoche rouge au côté, fait un petit signe de la main et descend rapidement dans l'underground. Une petite bande se glisse dans une alcôve, derrière un rideau tiré. Le renard tourne la tête doucement. Les bouteilles de Nikka forment un orgue de verre blond. Un père qui ne parle jamais à son fils sauf autour d'un certain cocktail se tait. La petite bande sort de l'alcôve. Nous descendons dans l'underground. Le jeune homme n'est plus là. Sa sacoche rouge est posée sur le bar, à côté d'une collection de papillons sous verre. Des scarabées irisées, une épingle fichée dans le dos, regardent les verres pendus par les pieds.




2 commentaires:

Cécile a dit…

pas de dessins cet été ?

Beauty Write For Us a dit…

Hi! This is my first comment here so I just wanted to give a quick shout out and say I genuinely enjoy reading your blog posts. Can you recommend any other Beauty Write For Us blogs that go over the same topics? Thanks a ton!